Vendredi 9️⃣

.

.

Ouille ouille ouille, ça caille ! La France vient d’enregistrer une moyenne de températures négatives sur plusieurs jours la plus basse depuis dix ans. Selon le Dauphiné Libéré,  Météo France a décrit cette nuit du 7 au 8 comme l’une des plus froides d’avril depuis 75 ans  !

Évidemment, ce coup de froid a des conséquences sur l’agriculture, et comme si tout allait trop bien en ce moment, on nous prédit une perte quasi totale des récoltes de cerises, de pêches et abricots, et le raisin, au moins dans la vallée du Rhône, est annoncé comme fichu.

Je regarde le cerisier du voisin : je crois que je peux d’ores et déjà dire adieu aux délicieux clafoutis ; les fleurs ont toutes gelé.

Dans notre jardin, le bilan est mitigé. Les pâquerettes pompons de Clarisse et ma gaillarde, grillées. Les tulipes quasiment toutes cassées ou gelées. Et le magnolia, avec un peu de chance, ne donnera qu’une seule fleur. Dire que j’attendais sa floraison depuis un mois déjà !

Il nous reste notre (tout petit) lilas qui est en bouton, et quelques tulipes.

.

Même si le monde entier tourne encore à l’heure du coronavirus, des vaccins, des politiques nationales qui peuvent conduire à la catastrophe comme au Brésil, des auto tests, des restrictions dans les déplacements alors que ce sont les vacances scolaires,

.

nous avons aujourd’hui appris la mort de Philip d’Edinburgh, époux bien-aimé de la reine d’Angleterre.

.

Les conséquences de cette disparition sur l’avenir de la monarchie britannique, la succession éventuelle de la reine, les déboires de la couronne avec le couple Harry-Meghan, l’organisation des obsèques voilà que le virus est oublié pour quelques jours, comme sont oubliées les élucubrations de Pierre-Jean Chalençon et son poisson d’avril douteux qui a créé un mini tsunami dans les rédactions des chaînes d’info !

Quand même Votre Majesté, c’est un peu dommage de mourir à deux mois de votre centième anniversaire.

.

Allez Mika, tu dis au revoir aux gens ? Moi je vais reprendre mon tricot.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Oeufs de Pâques

Voici venir Pâques fleuries,
Et devant les confiseries
Les petits vagabonds s’arrêtent, envieux.
Ils lèchent leurs lèvres de rose
Tout en contemplant quelque chose
Qui met de la flamme à leurs yeux.

Leurs regards avides attaquent
Les magnifiques œufs de Pâques
Qui trônent, orgueilleux, dans les grands magasins,
Magnifiques, fermes et lisses,
Et que regardent en coulisse
Les poissons d’avril, leurs voisins.

Les uns sont blancs comme la neige.
Des copeaux soyeux les protègent.
Leurs flancs sont faits de sucre. Et l’on voit, à côté,
D’autres, montrant sur leurs flancs sombres
De chocolat brillant dans l’ombre,
De tout petits anges sculptés.

Les uns sont petits et graciles,
Il semble qu’il serait facile
D’en croquer plus d’un à la fois ;
Et d’autres, prenant bien leurs aises,
Unis, simples, pansus, obèses,
S’étalent comme des bourgeois.

Tous sont noués de faveurs roses.
On sent que mille bonnes choses
Logent dans leurs flancs spacieux
L’estomac et la poche vides,
Les pauvres petits, l’œil avide,
Semblent les savourer des yeux.

Marcel Pagnol

.

🐥 🐇 🐥

.

Ce dimanche de Pâques s’est finalement bien déroulé, et nous avons pu partager virtuellement la joie des petits.

Les cloches de Burcin sont très intelligentes, et ont bien semé dans la région parisienne, et un peu plus bas en Isère, les surprises destinées à nos petits-enfants !

.

Clarisse a participé à une chasse aux oeufs et à récolté un beau butin. En rentrant, elle a crié de joie en découvrant que les cloches avaient jeté dans sa chambre une poule qui pond des oeufs en pâte à modeler.

.

Chez Augustin et Gaspard, les cloches sont passées pendant la sieste.

Augustin a eu du boulot pour tout ramasser. L’année prochaine, Gaspard pourra l’aider !

Joli trésor, non ?

.

Ici, Jacques m’a préparé un délicieux repas, avec des côtelettes d’agneau. Il se debrouille de mieux en mieux côté cuisine.

Pendant qu’il préparait, je faisais les finitions de mes œufs de Pâques brodés.

J’ai monté les broderies sur des œufs en polystyrène (moitié tissu, moitié broderie). Pour cacher la jointure, j’ai utilisé une jolie ficelle de lin tressée avec un ruban vert avec des petites feuilles 🍃.

Et voilà !

.

Alors qu’on nous avait annoncé Pâques au tisons, le temps était agréable et nous avons pu profiter de la terrasse.

.

Maintenant, il nous reste à espérer que les prochaines fêtes de Pâques se passeront dans un monde délivré de ce virus qui tue depuis plus d’un an déjà.

Je vais reprendre mon tricot. Il faut que je finisse avant que Gaspard ait trop grandi ! Et profiter de notre maison où il fait bon, si bon que les tourterelles viennent y chercher refuge et casse-croûte.

.

.

A bientôt

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 3 commentaires

Samedi

Stone, le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit
J’sais pas si c’est la terre
Qui tourne à l’envers
Ou bien si c’est moi
Qui me fait du cinéma
Qui me fait mon cinéma

.

Après un Noël à deux, c’est Pâques en tête-à-tête qui se profile. Certains jours, j’analyse la situation avec philosophie, arguant que la crise sanitaire mérite tous nos efforts pour en sortir. D’autres, je suis complètement démoralisée. Même si tous les moyens actuels nous permettent d’avoir des nouvelles quasiment en temps réel, les enfants, les petits et les grands, me manquent. TOUS ME MANQUENT !

Augustin fait un câlin avec Gaspard

.

Les cloches passeront demain pour les petits, mais sans PapyMamie.

.

🤍 🐣 🤍 🐥 🤍 🐣 🤍

.

Je compte sur mon aiguille pour me redonner le moral, m’évertuant à broder des motifs de Pâques comme les autres années. Mais quand le cœur n’y est pas, même broder devient compliqué.

.

🤍 🐣 🤍 🐥 🤍 🐣 🤍

.

Côté jardin, nous voyons sortir des fleurs que nous n’attendons pas, comme cette belle anémone où la jacinthe blanche.

Par contre, déception du côté du magnolia : pas encore une seule fleur. L’année dernière, à la même période, il était plein de boutons. Là, rien ! Des petites feuilles commencent à sortir, mais pas de bouton. Est-ce que les magnolias se mettent en pause certaines années ?

.

A bientôt, et

malgré tout !

.

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 3 commentaires

Patrick

.

Laisse tous ces petits riens qui font des bleus au cœur
Ces chagrins qui dévorent l’âge de la pudeur s’en iront
Dans un mois dans une heure, dans un mois dans une heure
Laisse tous ces petits riens qui font des bleus au cœur
Tous ces jeux que tu joues conduisent à la rancœur
Les miroirs ne font pas le bonheur, ne font pas le bonheur

.

Encore une journée pour pleurer sur ma jeunesse envolée.

Patrick Juvet, né le 21 août 1950 à Montreux en Suisse et mort le 1ᵉʳ avril 2021 à Barcelone 

.

Patrick Juvet, idole de mes années collège devenue un septuagénaire bouffi, abîmé par l’alcool et les drogues, a été retrouvé mort à son domicile espagnol.

Et sont revenus à ma mémoire sur l’air de ”la Musica” ou ”Au même endroit, à la même heure”, les rires de mes copines avec lesquelles je troquais les photos de Dave, Mike Brant, Alain Chamfort, Christian Delagrange, Julien Clerc, Patrick Juvet, … découpées dans les journaux pour minettes. Nous avions treize ou quatorze ans, et nos plus gros soucis étaient de plaire au prof d’allemand, essayer d’obtenir de nos parents l’autorisation de porter un short sous un manteau maxi et réussir notre BEPC !

Quand Patrick Juvet est devenue une star du disco, j’étais déjà passée à autre chose.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 2 commentaires

Quelques petites croix

Y a pas à dire, de tous mes petits travaux manuels, celui qui m’apporte le plus de sérénité, c’est le point de croix.

Alors j’ai délaissé (provisoirement) le tricot, pour réaliser des petites broderies de Pâques. Les grilles de ces œufs sont offertes par Graziano sur sa page Facebook, ICI. Il y en a pour l’instant sept différents.

.

Pour les broder, j’utilise les fils DMC Étoile qui leur donnent un petit air festif. On fait ce qu’on peut pour égayer ces fêtes de Pâques que nous passerons seuls. Ce virus nous gâche bien la vie et il faut rester philosophe pour accepter les contraintes qui nous feront -peut-être- en venir à bout.

.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 2 commentaires

Samedi

“Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache !”

.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 4 commentaires

Parce qu’on rêve tous de se retrouver…

Je reviens te chercher, je savais que tu m’attendais
Je savais que l’on ne pourrait se passer l’un de l’autre longtemps

.

Un an que nous vivons (survivons pour beaucoup) avec cette saleté de virus qui apporte son lot de mauvaises surprises chaque jour. La fin du tunnel recule au fur et à mesure que nous avançons.

.

.

Comme j’aimerais que tout le monde puisse revivre normalement le plus rapidement possible, j’ai apporté ce matin ma petite pierre à l’édifice. Pas facile de prendre cette décision alors que ma médecin y était opposée.

.

Notre petit Gaspard a quinze jours . S’il habitait le bout du monde, ce serait normal de ne pas l’avoir encore vu. Mais il n’habite qu’à un peu plus de cinq cents kilomètres dans une région ”confinée ”. Alors, nous nous consolons avec de jolies photos envoyées par Frédéric et Claire.

.

Et en pensant à eux à chaque maille, je continue à avancer mon tricot.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 5 commentaires

Tricoter

Raconte, grand-mère, raconte
Tous les jolis contes de ton bon vieux temps

.

Seize mailles envers, torsade de deux mailles à gauche, torsade de deux mailles à droite, deux mailles envers, six mailles point de riz, deux mailles envers, …

Ça y est j’ai fini le dos du pull pour Augustin . Plus que le devant, les manches et le montage ! Et je pourrai attaquer celui pour Gaspard. Le même modèle, avec la même laine. Ils vont être mignons !!!

Augustin embrasse Gaspard âgé de six jours

.

Tricoter les mailles comme elles se présentent.

Le tricot de torsades, contrairement à la broderie, ne permet pas toujours à l’esprit de s’évader, puisqu’il faut toujours compter et surtout vérifier.

Seize mailles envers, huit mailles endroit, deux mailles envers, six mailles point de riz, deux mailles envers, torsade de six mailles à gauche, une maille endroit, torsade de six mailles à droite, …

La situation sanitaire m’a toujours dépassée depuis un an, mais jamais autant qu’aujourd’hui. Le monde de demain qu’on nous promettait n’arrive pas, le virus sévit toujours, et grâce à la télévision, même dans mon petit coin de France tranquille et préservé, je sens monter la rage des gens, tous persuadés que leur situation est pire que celle de leurs voisins. Plusieurs régions vivent sous la menace d’un nouveau confinement, et les cafouillages autour de la vaccination feraient douter même les plus convaincus. Bref, c’est le bazar !

Tricoter les mailles comme elles se présentent.

Notre petite Clarisse grandit à vue d’œil. La petite souris est déjà passée deux fois, et chez le coiffeur, c’est elle qui a choisi sa coupe : carré aux épaules, une petite mèche de côté et lissage.

.

Elle nous fait souvent rire avec ses petites phrases qui sortent le plus naturellement du monde. Comme l’autre soir quand elle est arrivée à table avec sa robe et son sac de princesse enfilés par-dessus son pyjama :

.

Seize mailles envers, deux mailles endroit croisées à gauche, deux mailles endroit croisées à droite, deux mailles envers, six mailles point de riz, deux mailles envers, treize mailles endroit, deux mailles envers, …

Froid de canard. Vent glacial. Alternance pluie et soleil. J’attends la première fleur du magnolia.

.

Tricoter les mailles comme elles se présentent.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 3 commentaires

Vendredi

Malgré une petite jaunisse, Gaspard a pu quitter la maternité cet après-midi.

C’était pour lui la rencontre avec son frère et ses grand-parents maternels. Et l’heure des premiers biberons à la maison.

J’attends avec impatience les photos de la petite famille au complet, mais je pense que Claire a d’autres priorités que poser. Elle doit avoir besoin de repos, bébé n’a que deux jours !

.

Les chats Chachou et Radis ont-ils réalisé qu’il y a un nouveau petit d’homme chez eux ?

.

Nous ne savons pas quand nous pourrons embrasser les petites mains de Gaspard et faire un gros câlin à Augustin. La région parisienne inspire les plus grandes inquiétudes sur le plan sanitaire. Nous devrions savoir d’ici deux ou trois jours si elle va être de nouveau confinée. Et là, nous verrons si nous pouvons projeter un déplacement.

.

🧸 👨‍👩‍👦‍👦 🍼

.

Quelques pas dans le jardin avant de vous souhaiter bonne nuit !

.

A bientôt

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 1 commentaire

Carnet rose

Petit bonhomme est arrivé aujourd’hui en tout début d’après-midi. Claire et bébé vont bien et se reposent. Frédéric est un papa comblé.

.

Nous sommes des grands-parents heureux… il n’y a pas de mots.

Augustin est câliné par Papi et Mamie Plum qui sont arrivés chez lui ce matin. Il ne pourra pas embrasser son petit frère avant qu’il ne rentre de la maternité, crise sanitaire oblige.

Catherine

Publié dans | 9 commentaires