L’école à la maison

C’est un printemps comme un autre, un printemps à rendre mélancolique n’importe qui. Il y a des magnolias en fleurs dans les squares parisiens, et j’ai dans l’idée que ça écorche le coeur de ceux qui les remarquent (Ça racontre Sarah de Pauline Delabroy-Allard)

.

.

✏✂️📚

.

Comme il doit être compliqué d’être confiné en ville, avec des enfants turbulents et/ou des ados en pleine rébellion !

Et le travail scolaire ! Déjà que c’est une corvée pour les parents de surveiller les devoirs quand les cours sont assurés, comment gérer tout ça quand les cours sont donnés par internet ?

Du haut de sa première section de maternelle, Clarisse a aussi des devoirs ! Les échanges avec son maître se font par mail : il envoie les consignes aux parents qui lui retournent une photo du travail effectué.

.

Est-ce un pressentiment ou carrément l’annonce que l’école ne reprendra pas avant la rentrée de septembre ?Le maître a annoncé à clarisse quelle passe chez les moyens.

.

A bientôt !

C’est la fin du douxième jour de confinement.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 3 commentaires

…ème jour de confinement

On en est où ? Dixième ? Onzième ? Je suis déjà perdue alors que le gouvernement vient d’annoncer quinze jours supplémentaire de confinement.

Il y a intérêt à s’organiser !

.

Mes journées sont toujours rythmées par les soins, mais je vais beaucoup mieux.

Pourtant le nombre de malades et de décédés ne cesse de croître. Mais quel est ce cauchemar que nous sommes en train de vivre ?

Alors qu’on disait il y a pas si longtemps que la situation était surtout risquée pour les vieux, et que les jeunes ne présentaient que des formes simples de la maladie, une jeune fille de seize ans est morte du COVID-19 en France.

Testée deux fois négative après un début de toux, son cas s’est aggravé très rapidement et elle est morte.

Elle s’appelait Julie

.

🌷🌷🌷

.

Chez nous, tout est rentré dans l’ordre pour Véronique et Clarisse qui ont été bien malades. La petite a retrouvé sa joie de vivre et son dynamisme. Véronique ne s’ennuie jamais avec elle !

Elle vient d’accueillir un Kiki géant que nous lui avons offert. Maintenant, le Kiki de tous les Kikis des années 80 s’appelle Monchichi.

.

Augustin avait reçu le sien la semaine dernière.

.

.

J’ai troqué mon aiguille a broder contre des aiguilles à tricoter pour faire des gilets.

J’ai une très jolie laine qui se tricote avec du 2,5 / 3. Échantillon 10 x 10 cm : 30 mailles x 42 rangs.

Est-ce ce que quelqu’un aurait des explications pour un gilet taille 3 ans, et un gilet taille 6 ou 8 ans ? Je cherche des modèles tout simples, en jersey et côtes 1/1.

J’ai passé un temps fou à chercher ça cet après-midi sur le net : rien, nada, que tchi, que dalle !

.

Merci de votre aide !

.

A bientôt

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , , | 8 commentaires

La vie est belle

Au dixième jour de confinement, nous nous sommes réveillés avec un jardin blanchi par la neige. Très vite le soleil a tout fait fondre.

.

Ma journée a été très remplie. Tant de messages de sympathie … je n’en reviens pas.

Point quotidien avec mon médecin, visite des infirmières deux fois dans la journée, voilà que j’ai honte de monopoliser tant d’énergie

Et le test ? Dès lundi dernier, mon médecin a envoyé un courrier au laboratoire habilité à réaliser les tests du COVID-19. Je n’ai été contactée que cet après-midi. Questionnaire. Obligée de répéter une fois de plus la chronologie de mes symptômes. « Et avez-vous encore de la fièvre? » « Non ! » (Et heureusement après sept jours d’antibiothérapie). « Alors vous ne faites plus partie des personnes susceptibles d’être testées. Mais nous gardons votre dossier… » Fin du test !

.

La vie est belle

De nombreuses créatrices du monde entier ont offert des grilles de point à broder pour nous aider à garder le moral.

Celle de Jardin Privé m’a particulièrement plue et je lai brodée bien laborieusement.

Vous pouvez la télécharger ICI.

.

A bientôt

Prenez soin de vous !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 6 commentaires

Et le neuvième jour…

on sait que ce nest pas forcément que pour les autres !

Depuis plus de trois semaines, je me traîne des symptômes bizarres, mais que jai déjà plus ou moins connus un jour. Jacques me dit « tu vas bien finir par l’attraper à force de regarder la télé !’

Puis un jour, c’est vraiment trop, il faut consulter. Les conditions actuelles sont drastiques, le but étant de n’engorger les services d’urgence, ni de contaminer inutilement les cabinets de médecine de ville. J’obtiens une teleconsultation vendredi dernier.

Traitement de cheval. Vraiment de cheval 🐎🐎🐎

Amélioration. Pas flagrante, mais l’optimisme aidant, j’y crois. Suivie par mon médecin comme le lait sur le feu, et par les infirmières dans leur visite quotidienne, je tâche d’aller. De nouveaux symptômes totalement inconnus apparaissent.

Non, non, non…je nai pas gaspillé de masque. Celui que jai prêté à Mika est un vieux hors d’usage !

.

Le traitement antibiotique est renforcé par un deuxième antibiotique. Cette combinaison a donné de bons résultats sur des malades du COVID-19. On maintient les traitements de fond pour l’asthme, et on rajoute un traitement contre l’hypertension. Deux pathologies que je n’ai jamais connues auparavant.

Tout à l’heure, alors que mon état s’est amélioré, mon médecin m’annonce la publication d’une étude dans laquelle elle fera figurer mon cas et me révèle qu’hier elle envisageait mon hospitalisation.

Allez, je vous invite pour un petit café 💊🧴💉

.

Depuis vendredi dernier, paradoxalement je vois plus de monde que ces dernières semaines, alors que cest le confinement !

V., une de mes nouvelles copines 💉

.

Aujourd’hui , je n’ai quasiment pas regardé la télévision. J’ai une overdose d’experts qui n’en finissent pas de ne plus savoir et les images de patients mourant couchés à plat ventre dans des services de réanimation des hôpitaux européens me hantent. En plus de symptômes pas rigolos cette maladie se double d’une angoisse incommensurable.

J’espère pouvoir attaquer prochainement une convalescence tranquille.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | 12 commentaires

Maman,

Ce matin du huitième jour de confinement, j’ai été réveillée par le bling joyeux de ma messagerie. « Et bonne fête ! »

QUOI ??? On est déjà en novembre ? Ah non, c’est Cyrille. Et Cyrille ne fait jamais rien comme les autres. Il me souhaite ma fête le 24 mars, jour de ton anniversaire, Maman.

.

Aujourd’hui, tu as quatre-vingt un ans. Plutôt, tu aurais…

C’est rare que je me dise que c’est mieux pour toi d’être partie. Mais en ce moment, je pense vraiment qu’il vaut mieux que tu le sois avant de connaître ce que nous traversons aujourd’hui. Tu étais si inquiète pour ta tribu, rongée par la peur qu’il nous arrive quoi que ce soit. Tu imagines le nombre de personnes pour qui tu te ferais du souci aujourd’hui ? Tes trois enfants, tes onze petits-enfants, tes sept arrières-petits-enfants, ton frère, … et comme si ça ne suffirait pas, tu aurais pensé à tous tes neveux et nièces et leur descendance.

Tu ferais comme moi ce quil ne faut pas faire : tu regarderais la télé et son défilé d’experts qui disent tout et leur contraire, et tu angoisserais.

Comme moi, tu assisterais au débat de médecins concernant l’oeuvre du professeur Raoult qui prétend avoir de bons résultats avec un vieux médicament qu’on prescrit aux paludéens, la chloroquine. Pour certains il ne faut pas hésiter, il faut le donner aux malades les plus gravement atteints qui n’ont plus rien à perdre. Pour d’autres, les études n’ont pas été approfondies et les effets secondaires dangereux. Et nous, les malades potentiels, ceux qui ne font pas partie du milieu médical, qu’est-ce qu’on fait avec toutes ces informations ?

Tu vois, tu es mieux près de ton mari, en paix.

Ici, ce n’est pas que rose, mais ne t’inquiète pas 💗

Et surtout, bon anniversaire, Maman !

.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 4 commentaires

Petit jeu 🥳 en cette période de confinement

CC

C’est le septième jour de confinement.

Voilà un petit jeu que je viens de pomper sur le net. Des films se cachent derrière des associations d’émoticônes. Que l’on soit cinéphile ou pas, je trouve que c’est plutôt rigolo d’essayer de les deviner !

.

Titres de films à retrouver

.

1. 👨🏼💬👂🏽🐴

2. 👨🏼👨🏼⛺

3. 🌍🐠

4. 👽☝🏽📞🏠

5. 🦊🐶

6. 👀 👅👂🏽👃🏽✋🏽6e

7. 👳🏽‍♂📺💵💵

8. 🤓⚡🏰📚

9. 🌊🐧

10. 🛀🚿 🔪

11. ⏰📆⏰📆⏰📆⏰📆

12. 🌳🧗🏽‍♂🦍🦍

13. 😈👗👠

14. 🧑🏼👨🏼‍✈👨🏼‍⚕👨🏼‍⚖💵💵💵💵

15. 💑 🌕🐺

16. 💍💍💍💍⚰

17. 👸🏼🌳🛌

18. 👻 👻 🔫

19. 🦁🐒⛰

20. 🤓🕷🤟🏽🕸🏢

21. 🏊🏼‍♀🦈🦷

22. 👳🏽‍♂🚣🏼‍♂🐅

23. 🚀⚔👨‍👦

24. 👸🏾🐸

25. 🦇🃏

26. 👴🏼👨🏼🧑🏼👦🏼👶🏼

27. 👸🏼🕛👠

28. 🗣🎶☔

29. 🐯🐯

30. 🐶✖💯➕🐶

31. 🧙🏼‍♂🧒🏼🧒🏼💍🌋

32. 🏃🏽‍♂🍫🚤🍤💰

33. 🐈🐈🐈🎹🎨

34. ❄🚢💑🚪

35. 📞💀🔪

36. 🎈🎈🎈🎈🏠

37. 🌍🚀☄

38. 👨🏼‍🔬🧟‍♂

39. 🧜🏼‍♀🤴🏻🦀🐠

40. 🌡🕺🏼

41. 🐷🐑🐑🐑

42. 👩🏼🐇🍄🎩🐰🚬🐛

43. 1🤐🤼‍♂2🤐🤼‍♂

44. 🏝🏐🧔🏽

45. 🐭👨🏼‍🍳

46. 🤵🏻🔫🍸

47. 🚀🌙

48. 👳🏽‍♂🧕🏽🧞‍♂🔦

49. ⚰🧛🏻‍♂

50. 👩🏻🌂👛💫

51. 👨🏼‍✈✈❓

52. 🚗🦖🥛

53. 🏄🏼‍♂🔫🏦

54. 👩🏻🍎🧒🏼🧒🏼🧒🏼🧒🏼🧒🏼🧒🏼🧒🏼

55. 💃🏼🐺🐺

56. 👨🏼‍🚀👨🏼‍🚀👨🏼‍🚀🌙🚫

57. 📖🌳🐻🐆🐅🐍🐘🐒🐒🚶🏾‍♂

58. 🍆🍑🔞

(Créateur non connu)

.

Personnellement je n’ai pas tout trouvé, alors je compte sur votre aide !

Et puis, en ces temps de communication virtuelle, usez et abusez des émoticônes ; un mot maladroit peut vite engendrer un malentendu. Ces petits dessins peuvent atténuer ou renforcer une idée, pour une meilleure compréhension.

Catherine

Publié dans | Tagué | 3 commentaires

Il va falloir faire attention…

.

Oui, le grand virus couronné continue de galoper sur toute la planète et tue, tue, tue… des hommes.

.

Mais il y a une autre chose qui risque de les tuer s’ils n’y réfléchissent pas. C’est…

le confinement.

Le confinement n’est pas que le simple fait d’être chez eux, sans contact social direct. C’est le manque de liberté d’aller et venir, de devoir restreindre leurs envies, de gérer leurs frustrations.

Le confinement, c’est leur télévision allumée qui ne propose que des informations forcément déprimantes ou des programmes vus et revus. Cet après-midi, il y avait « La Grande Vadrouille » sur France Television. Combien de fois chaque français a-t-il déjà vu ce film ?

Le confinement, c’est une pile de livres à lire. Encore faut-il qu’ils aient la faculté de se vider la tête pour arriver à prendre la main de l’auteur et le suivre dans ses aventures.

Le confinement, c’est un peu trop se regarder le nombril. Ils se focalisent sur leurs problèmes forcément plus criants que ceux de leurs voisins.

Le confinement c’est internet, plus particulièrement les réseaux sociaux qui deviennent poison. Évidemment, ils y partagent toutes leurs peurs et leur angoisse face à ce qui va peut-être arriver !

Le confinement, c’est tous les bipèdes qui ne le respectent pas, tous avec de bonnes raisons.

Le confinement, ce sont des humains terrassés, des soignants qui luttent, des gens qui vont travailler pour faire tourner le pays, pour que la lumière s’allume quand ils appuient sur l’interrupteur, que l’eau coule quand ils tournent le robinet, que des transports en commun fonctionnent, que notre sac de croquettes soit en rayon quand nous en avons besoin, pour que leur courrier soit distribué, pour que le pays ne s’écroule pas en quelques jours.

Alors, il faut qu’ils arrivent à éteindre leur télévision et regardent par la fenêtre à défaut de sortir.

Et quand on a la chance d’avoir un jardin comme eux, ça peut-être une source de petites joies.

.

Ils vont s’y faire, ils vont s’habituer. Et pour l’instant, ils doivent garder l’espoir profond que tout ça n’est pas pour rien.

.

Il va bien céder ce virus !

.

Mika

Publié dans | Tagué , , , | 6 commentaires

Stitchingly 2020 – 3/12

Ce projet sur douze mois est proposé par Stitchingly.com sur sa page Facebook. Le modèle a été spécialement créé par Durene Jones et l’inscription est de 14.99 £.

Le symbole du mois est le 8 mars, journée internationale des droits des femmes. La grille en anglais mentionnait « we can » qui ne veut rien dire en français sans explication.

Rendez-vous en avril pour la suite de ce calendrier !

.

.

C’est le cinquième jour du confinement en France, avec un magnifique soleil sur notre région.

Les chiffres des victimes sont catastrophiques et on attend toujours le pic de la vague annoncé pour la semaine prochaine en France. Ces dernières vingt-quatre heures, l’Italie a perdu près de huit cents malades.

Difficile de confiner les français ! Et les verbalisations à tout va par les pauvres membres des forces de l’ordre ne sont pas toujours dissuasives si l’on en croit les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux.

.

En parallèle, on voit des actions sympathiques se mettre en place :

  • les artistes qui s’adressent à leur public sur internet,
  • Les jeunes qui organisent les courses d’alimentation pour les personnes âgées ou fragiles,
  • Le gens dans les villes qui se mettent à la fenêtre pour applaudir tous les personnels soignants à vingt heures précises,

Et on sait que plein d’autres initiatives vont voir le jour.

.

.

Confinement ou pas, la nature continue le cycle de la vie. Hier était la date officielle du printemps. Oui, il est bien là !

Le magnolia que nous avons replanté au printemps dernier a bien repris et nous promet une belle floraison.

.

J’en connais deux qui sont bien heureux de pouvoir pisser sur mes jonquilles. Ah, elle est belle la vie de chien ici !

.

BOUQUET DU JARDIN

.

A bientôt !

Catherine

Oops, j’allais partir sans dire au revoir à lun des plus grands artistes de country music qui vient de mettre les voiles. Kenny Rogers est mort aujourd’hui à l’âge de 81 ans.

Mais comme les autres disparus, ils restera éternel grâce à ses enregistrements et ses vidéos.

J’ai choisi ce titre de Noël ou il est accompagné des chanteurs de Home Free (à l’époque, Chris Rupp, le chanteur au stetson noir, n’avait pas encore été remplacé par Adam Chance).

.

Bye Kenny Rogers 😕

Publié dans | Tagué , , , , , , , | 5 commentaires

Confinement jour 4

Comment la science-fiction a rattrapé la planète.

Début janvier, alors que nous en étions encore à nous souhaiter une année épatante, un virus inconnu a frappé la Chine. Cest un coronavirus, un joli virus avec une couronne de roi.

Mais c’est si loin la Chine que nous, nous ne craignions rien ! La ministre de la santé avait fait le nécessaire : des panneaux avaient été mis dans les aéroports français pour que les voyageurs se lavent les mains. En plus ces chinois, pas étonnant que ça leur arrive : il paraît qu’un chinois a mangé un serpent qui avait mangé une chauve-souris infectée.

Quelques jours plus tard, un pangolin a fait son entrée dans l’histoire : lui aussi avait été l’objet d’un festin.

Nous avons connu des cas sporadiques sur la France, notamment en Haute-Savoie où un touriste anglais de retour d’Asie du sud-est a contaminé ses proches. Cest ainsi que les quatre premières victimes françaises ont été hospitalisées en région Rhône-Alpes-Auvergne. On est debut février et les français commencent à se poser des questions.

Pendant ce temps en Chine, le nombre de victimes croit de façon exponentielle. La région de Huwan est verrouillée, les habitants confinés. Les chinois démontrent au monde qu’ils sont capables de construire en dix jours un hôpital d’urgence de mille six cents lits.

On admire. On est encore un peu loin du problème… jusqu’à ce que l’Italie soit frappée de plein fouet deuxième moitié de février.

La France découvre des foyers dans l’Oise, et surtout à Mulhouse où un rassemblement évangélique a regroupé cinq mille personnes venues de partout, lesquelles se sont allègrement contaminées avant de retourner chez elles. Mais nous nous lavons les mains et toussons dans notre coude.

La vie peut poursuivre son cours, de scandale en déclarations. Benjamin Grivaux montre son zizi, Trump sait que le virus s’éteindra avec l’été. Cest une grippette. Et les italiens voient les cas se multiplier, se multiplier… avec leur pourcentage incompressible de morts. Ici, on est en pleine campagne électorale. La ministre de la santé quitte son poste pour partir à la conquête de Paris. La vie doit continuer. Le discours officiel n’est plus du tout le même qu’en Italie où on confine les régions du Nord et ferme les écoles.

Chez nous, on sait faire, on a appris aux français les gestes barrières pour éviter la propagation du virus. Les écoles de toute la France sont fermées le 13 mars au soir. Cependant, et contre toute attente, le premier tour des élections est maintenu sous haute vigilance sanitaire, mais contre l’avis de nombreux médecins.

.

Le 16 mars, Emmanuel Macron prend la parole pour annoncer sans le nommer le confinement des français à partir du lendemain midi.

.

A longueur de journée, nous sommes abreuvés de décomptes : en France, à l’étranger, les cas vérifiés, le nombre de morts. Comme tous les pays n’ont pas les mêmes politiques de tests, on compare des choux et des carottes.

Les internautes se déchaînent, la France compte des millions d’experts : politique médecine, ils savent tous ce qui fallait faire, ce qu’il faut faire, ce qu’il faudra faire. Il y aura des comptes à rendre, des têtes vont tomber.

Facebook, mon endroit de détente, celui où je croise des brodeuses, des tricoteuses-crocheteuses, des mémères à chiens-chiens, des photographes de fleurs, … est devenu l’annexe de BFM Télé. Les infos sont en boucle, chacun partageant les infos d’autres chacun, au cas où les autres n’auraient pas compris. Je fais partie des chacun.

Si certains sont enfermés chez eux pour respecter les directives sanitaires, d’autres se croient en vacances. Après le marché, c’est promenade dans les bois ou à la plage. Le nombre de joggeurs a explosé et les chiens sont épuisés à force de sortir. Les magasins sont dévalisés. Les français vont manger des nouilles et du riz, boire de l’huile et surtout aller beaucoup aux toilettes.

Tous les soignants sont sur le pied de guerre pour faire face à l’afflux de patients. Ils seront certainement amenés à soigner de gros marioles qui n’ont rien à faire des consignes sanitaires, ce qui me rend dingue.

Je ne parle pas des problèmes de masques ou de gel hydroalcoolique. C’est tellement ubuesque dans un pays comme la France.

.

😷

.

Chez nous, ce confinement a démarré dans une grande angoisse.

Après une hospitalisation en début de semaine pour une pneumonie, Clarisse poursuit ses soins à la maison.

Pour tous les rageux qui réclament des tests à corps et à cris, qui se plaignent que lesdits tests ne sont réservés qu’aux privilégiés, vous allez être jaloux : Clarisse a eu deux tests, celui de la grippe et celui du coronavirus (tous deux heureusement négatifs). Aujourd’hui, demandez-lui le souvenir quelle en garde.

Je suis particulièrement fière de Véronique qui s’occupe si bien de sa fille.

Cyrille et Isabelle ont déménagé dans une maison bien agréable. Ça va.

Frédéric et Claire sont en télétravail, alternant les moments de jeux avec Augustin.

Ils devaient partir ce soir pour un long voyage de trois semaines en Australie 🇦🇺, voyage qu’ils préparaient depuis dix-huit mois. Ils sont jeunes. Ils auront d’autres occasions.

De mon côté, je me soigne. Piqûres d’antibiotiques, sirop et aérosols vont bien venir à bout de cette toux récalcitrante. Je me suis quasiment auto-confinée à l’arrivée de la grippe, limitant mes interactions à mon petit cercle familial et mes chiens.

.

Allez, à bientôt pour les suites de cette aventure dont nous sortirons forcément différents !

Catherine

Je viens d’entendre qu’en Italie les médecins n’intubent plus les patients âgés de plus de soixante-dix ans. Quel dilemme pour ces héros si dévoués 😕

Publié dans | Tagué , , , , | 9 commentaires

Faites votre masque !

Coronavirus : le CHU Grenoble Alpes invite ses équipes à fabriquer leur masque

Le CHU Grenoble Alpes a fait passer à ses équipes un document pour fabriquer soi-même son propre masque en tissu.

(Source Le Dauphiné Libéré)

💐 😷 🌷

Alors, comme Isabelle, faites votre masque vous-même !

.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 5 commentaires