Pleine lune

Cette nuit à 03:36 heures, un parfait alignement du soleil, de la Terre et de la lune provoquera une éclipse totale de lune. Éclairée par les rayons du soleil, elle prendra alors une couleur rouge flamboyante.

🌞🌎🌚

Pour l’instant, la lune est simplement presque pleine et lumineuse. Dans ces moments, je regrette de ne pas avoir un super appareil photo.

La lune se reflète dans la table de jardin.

C’est joli quand même, hein ?

À bientôt

Catherine

Publié dans | Tagué | Laisser un commentaire

Merci P***** R***** !

Alors que je m’attendais à passer mon après-midi à broder tranquillement au coin du feu, il a fallu que je me rende assez urgemment à la pharmacie du village voisin. J’avais juste voulu tester un nouveau produit pour les vieilles peaux, une crème jour régénérante 3 en 1 : anti-rides, lift, éclat.

Bon, pour moi ça a été surtout une crème brûlante et rougissante qui m’a fait ressembler à une anglaise qui se serait endormie en plein soleil au mois d’août sur la Côte d’Azur… et sans protection.

Croyez-moi, je n’avais pas du tout envie de rigoler !

J’ai contacté le fournisseur pour savoir si des cas d’intolérance à cette crème leur avait déjà été rapportés. Sans me donner de réponse, l’hôtesse m’a conseillé de nettoyer mon visage à l’eau claire et de foncer à la pharmacie, en précisant que le produit incriminé m’est remboursé et un questionnaire m’est envoyé pour que je décrive précisément les symptômes. Là, ça fait quand même dix heures que ça me brûle. La pharmacienne m’a prescrit un antihistaminique (qui me rend vaseuse) et une crème apaisante anti-allergie.

Ce n’est pas grave, ça va passer, et si je dis merci, c’est parce que j’ai dû sortir et que j’ai pu me régaler des paysages enneigés de notre toute petite commune.

Les hellébores de mon jardin

.

À bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 12 commentaires

Hiver

Pour la quatrième fois depuis notre arrivée, nous nous réveillons sous la neige.

Nous sommes loin des quatre mètres qui sont tombés en Autriche, mais c’est suffisant pour nous rappeler que nous sommes un peu en hauteur… et espérer que nous aurons un peu moins chaud l’été prochain par rapport à la périphérie de Grenoble.

Et c’est toujours un émerveillement !

Avec tout ça, je ne suis pas prête de fermer ma petite fabrique de bonnets !

.

❄☃️💙

.

Juste pour le plaisir, par gratitude, je poste ici une photo de mes petits-enfants. Je me sens Mamie heureuse, Mamie gâteuse !

Clarisse, trois ans 💖
Augustin, sept mois 💚

.

❄☃️💙

.

Et je laisse le mot de la fin à ma petite grenouille qui commence à avoir bien froid aux pattes :

Coââ-coââ

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 6 commentaires

Broderie de givre

Voilà, je sais : la broderie c’est l’art de reproduire les beautés de la nature avec du fil et une aiguille.

Ce matin, j’ai découvert ma table de jardin recouverte d’un magnifique arbre de glace.


Avec le soleil et malgré le froid, cette nappe de dentelle avait fondu le temps que je prenne mon petit déjeuner !

Bien équipée de mon nouveau bonnet, mes deux gamins sur les talons (mon vieux Shanghai me préférant une grasse matinée), j’ai fait l’inspection de mon petit chez moi.


Jacques, au printemps il faudra passer les dalles au karcher. Ce ne sera pas du luxe !

J’adore passer dernière le chalet pour surprendre les oiseaux dans le grand framboisier. J’arrive en quatimini, mais trop souvent précédée de Mika qui en a déjà fait sauver quelques uns.

Quand ils me découvrent, ils s’enfuient, tels une volée de moineaux 🐦🐦🐦🐦🐦 qu’ils sont !

Les oiseaux qui viennent se nourrir dans les petites cabanes que Jacques a installées pour eux sont encore très sauvages. Il n’y a que trois mois et demi que nous sommes ici, et je ne désespère de les voir se faire à notre présence avec le temps.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué | 6 commentaires

Petits trucs

Que les fêtes semblent loin déjà ! Nous avons repris une vie tranquille, sous un ciel tristounet. Il devrait neiger ; il pleut.

Nous hibernons quelque peu. Quel plaisir de regarder un bon film à la douce chaleur d’un feu de cheminée alors qu’il gèle dehors !



Même si j’ai l’impression de ne pas faire grand chose, j’avance un peu. J’ai réussi à ajouter deux bonnets supplémentaires à ma collection de décembre. Il me tarde de voir Augustin porter le sien !



Je n’ai pas encore écrit mes voeux, deux petites tortues au crochet attendent toujours d’être expédiées, mais je viens de faire quelque chose qui me tient à coeur depuis quelques temps : me remettre au point de croix.

Pour cela, j’ai choisi une broderie Atalie, réalisée avec de jolis fils de soie dégradés.

Chaque mois pendant deux ans, le Fil Atalie a proposé des petits kits incluant fils, toile et grille pour réaliser de charmants petits ouvrages à des prix plus que modiques. Certains sont encore en vente ici. Pour les kits qui ne sont plus disponibles, la grille est téléchargeable gratuitement.

A bientôt, sans doute avec des petites croix !

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 4 commentaires

Un bonnet pour chaque tête

Mais qu’il fait froid, mais qu’il fait froid ! Ce n’est pas vraiment la neige, c’est surtout le vent qui transperce. On dirait déjà des giboulées.

Quand nous étions en appartement c’était toute une expédition pour aller fouler la neige et photographier les flocons. Là, je sors même en pantoufles !


.

❄☃️❄

.

Avec un froid pareil, il fait bien couvrir sa tête. Et c’est là que mes aiguilles à tricoter sont entrées en action ! J’ai donné un petit coup de main au père Noël pendant le mois de décembre pour réaliser un bonnet pour chacun des enfants.

Un jeu de quatre aiguilles, des côtes 2/2, quelques diminutions, et surtout un pompon ! De la fausse fourrure pour les filles, un pompon fait main pour les garçons.

Comme Clarisse a perdu son joli bonnet gris, elle m’a passé commande pour que je lui en tricote un aussi. Un avec un GROS pompon !

Vendredi dernier. Un froid de canard, je vous dis, en cette fin d’après-midi ❄❄❄
Située en plaine, à 500 m d’altitude, cette tourbière classée Réserve naturelle sur plus de 50 ha occupe un des nombreux vallons glaciaires des Terres Froides.

Je dois en faire un pour Augustin, mais je dois d’abord commander de la laine.

.

❄☃️❄

.

Allez, je vous laisse en faisant un petit tour de jardin, en pantoufles, s’il vous plaît !

A bientôt !

Pauvre petite grenouille 😥

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 5 commentaires

La galette des Rois

Hier c’était l’effervescence à la maison. Clarisse et Papy sont allés à la boulangerie pour acheter une galette que nous dégusterons quand sa maman viendra la rechercher.

« Et moi, et Mamie et Maman, on sera les reines. Et Papy et Fabien, ils seront les rois ! »

Nous avons respecté nos traditions familiales. La plus jeune de la maison est passée sous la table pour attribuer les parts de galette sans tricher. Et (presque) sans tricher, c’est Clarisse qui a trouvé le trésor dans son gâteau. Elle est donc devenue reine, et en toute logique, Véronique a été intronisée reine-mère. A la faveur du hasard, c’est Fabien qui a trouvé la deuxième fève. C’est lui le roi.

Et pourquoi l’Epiphanie, les rois, la galette ? J’ai trouvé sur le net un petit article très simple que je recopie ci-dessous.

Tout savoir sur la galette des rois : son histoire, ses traditions et ses autres noms

Catherine Bézard dimanche 29 décembre 2013 mis à jour le lundi 30 décembre 2013

La galette des rois de l'Épiphanie

ORIGINE DE L’ÉPIPHANIE

Le mot « épiphanie » est d’origine grecque. Il signifie « apparition » La fête de l’Épiphanie correspond au jour où les rois mages, guidés par la lumière d’une étoile, arrivèrent jusqu’à Jésus, dans l’étable où il est né. Pour célébrer son arrivée et en guise de respect, les rois Mages offrirent des cadeaux à Jésus : de l’or, de la myrrhe (résine issue d’un arbre d’Arabie, le balsamier), de l’encens.

Nous mangeons la galette des rois ce jour là, car c’est l’Eglise qui institua cette tradition typiquement française. Elle remonte au 13ème siecle (entre 1200 et 1300 ans). A cette occasion, la galette etait partagée en autant de portions que d’invités, plus une part. Cette portion supplémentaire, appelée « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge » était donnée au premier pauvre qui passait.

LA COUTUME

Le premier dimanche de janvier, la tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts. La tradition veut, que celui qui trouve la fève, désigne un roi ou une reine, et l’embrasse.

 LA FÈVE

La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains. Au 11ème siècle (entre 1000 et 1100 ans), certains avaient pour habitude de désigner leur chef en cachant une pièce dans un morceau de pain. Une pièce d’argent, une pièce d’or ou bien pour les plus pauvres, un haricot blanc. Celui qui la trouvait était alors élu. Plus tard ce pain fut remplacé par de la brioche. À la fin du XVIIIe siècle, des fèves en porcelaine apparurent, représentant l’enfant Jésus en porcelaine. Sous la Révolution, on remplaça l’enfant Jésus par un bonnet phrygien. Les graines de fève furent systématiquement remplacées depuis 1870 (année de la Commune de Paris) par des figurines en porcelaine, puis plus récemment, en plastique. Pour la petite histoire, l’Élysée accueille chaque année une galette sans fève car tirer les rois ne s’accorde pas avec l’idée de la République. Il existe aujourd’hui une multitude de fèves fantaisie qui font le bonheur de collectionneurs. La collection de ces petits objets se nomme la « fabophilie ».

Dans les différentes régions de France, la galette prend un autre nom

  • Le pithiviers dans le Loiret.
  • Le gâteau des rois, le pastis ou la brioche dans le Sud de la France.
  • La galette comtoise (galette sèche à base de pâte à chou recouverte de sucre et de beurre, aromatisée à la fleur d’oranger) en Franche-Comté.
  • La nourolle en Normandie.
  • Le tortell en Catalogne.

Et dans le reste du monde ?

  • En Belgique, la pratique est très répandue (elle porte le nom driekoningentaart en Belgique néerlandophone.
  • Le Roscòn en Espagne.
  • Le King cake au Sud des Etats-Unis.
  • Le Bolo rei au Portugal.
  • La Rosca au Mexique.
  • La Vassilopita en Grèce.

Par Élisa Chevalier, collégienne-stagiaire à marie France du 16 au 20 décembre 2013. 

.

🤴🌟👸

.

En farfouillant un peu, j’ai remis la main sur le premier album photos de ma mère, celui qui va de sa rencontre avec mon père en 1957 à nos premiers exploits en ski en 1967.

Voilà les petits rois que nous étions, il y a cinquante-quatre ans et plus.

Jean-Marc a un an et moi presque deux ans et demi. Martine n’arrivera qu’à la fin de cette année-là.




L’année prochaine, j’aurai peut-être sorti mes albums des cartons. Je pourrai alors retrouver les photos de mes enfants avec leur couronne !

.

👸🌟🤴

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 6 commentaires

Bonne année

Ce fut un début d’année bien tranquille avec Véronique, Clarisse et Fabien.

Dans l’après-midi, Clarisse et Papy ont planté des hellébores dans l’allée. Clarisse a eu une brouette et des outils de jardin pour son anniversaire. Elle adore travailler avec son papy.


Et en fin d’après-midi, nous avons récupéré Frédéric, Claire et Augustin qui avaient réveillonné chez des amis.

Trop mignon bébé Augustin avec le bonnet que j’ai tricoté pour sa maman !

Encore tous mes voeux de bonheur et de santé à tous ! Personnellement,

En 2019, je me fais cuire un oeuf 🥚🍳

Je vous remercie tous et toutes qui passez par ici et prenez le temps de me laisser un petit mot.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 10 commentaires

2018, c’est fini !

Et quelle année ! Je ne vais pas en faire la rétrospective ; elle a été la pire dans le mal, et la meilleure dans le bon, pour tout le monde je crois.

🍾❤🎉

Noël s’est bien passé avec une partie de la famille et les petits-enfants.

Le surlendemain, nous avons fêté les trois ans de Clarisse avec un peu d’avance.

Clarisse et Augustin dans les bras de Mamie

Ce soir, nous réveillonnerons à deux Jacques et moi, entourés de nos trois chiens. Je ne sais même pas que quoi le menu sera fait : c’est une surprise !

Et dès demain, la maison sera de nouveau pleine.

Allez, on tourne la page de Décembre et on jette tout le mauvais de 2018 aux oubliettes.


🍾❤🎉

VIVE 2019 !

Je vous souhaite une année fabuleuse, pleine de jolies surprises, de rencontres, de musique, de beaux livres, de voyages, …

À l’année prochaine !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 10 commentaires

Le calendrier d’avant d’Annette : quatrième fleur

Sur son blog pour les explications, dans son groupe Facebook pour la galerie , la créatrice Annette Petavy a proposé un calendrier de l’avent sur le thème des fleurs de l’hiver. 

Chaque jour et pendant une semaine, photos à l’appui,  Annette nous a expliqué comment réaliser une fleur : quatre semaines pour quatre fleurs.

Le quatrième ornement est une grosse étoile, un soleil qui annonce une année 2019 lumineuse.

Selon la suggestion d’Annette,  je l’ai fixée sur un cercle, pour en faire une décoration qui ira illuminer ma chambre.

C’était donc la quatrième fleur qui clôt ce mois entier passé ensemble sur le groupe Facebook où nous avons présenté nos réalisations, toutes extrêmement différentes. Pour réaliser ses fleurs, Annette avait choisi le mérinos fin de sa marque (un fil 100 % laine mérinos, à 200m/50g) de couleur blanche. Moi j’ai utilisé les restes de ma guirlande moutons.

Toutes les fleurs présentées jusqu’au dimanche 13 janvier participeront à un tirage au sort.

Le blog d’Annette est ici https://blog.annettepetavy.com

Le Groupe Facebook est ici  https://m.facebook.com/groups/2225901244359011?ref=bookmarks

❄❄❄

A BIENTÔT  !

Catherine 

Publié dans | Tagué , , | 3 commentaires