Bonne Fête Mamie

C’est quoi ce bébé qui n’est même pas arrivé pour la fête des grand-mères ?

Quand même…

.

🌺 🌹 🌺

.

Mes deux petits-enfants ont marqué le coup, chacun à sa façon.

Clarisse est venue avec des fleurs et des cadeaux. Mais surtout, elle s’était bien maquillée et c’était très réussi !

.

Nous avons goûté ensemble. Papy avait fait deux gâteaux et il a sorti les jolies flûtes, celles avec des cœurs, pour le Champomy.

De la part d’Augustin, j’ai recu une petite vidéo d’une trentaine de secondes sur laquelle son père essayait de lui faire dire ”Bonne Fête Mamie”. Il n’y a rien eu a faire. Par contre, ”non”, il l’a très bien dit !

.

Je crois que c’est le plus joli ”non” que jaie entendu.

.

🌺 🌹 🌺

.

.

La vie n’a pas d’âge

La vie n’a pas d’âge.
La vraie jeunesse ne s’use pas.
On a beau l’appeler souvenir,
On a beau dire qu’elle disparaît,
On a beau dire et vouloir dire que tout s’en va,
Tout ce qui est vrai reste là.
Quand la vérité est laide, c’est une bien fâcheuse histoire,
Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.
Les gens très âgés remontent en enfance
Et leur coeur bat
Là ou il n’y a pas d’autrefois
.

-Jacques Prévert-

.

.

Bonne fête

à toutes les grands-mères !

.

Et vivement que nous sortions de cette crise sanitaire, parce que ce n’est pas rigolo de se voir comme ça :

.

Catherine

Publié dans | Tagué | 2 commentaires

On reste à la maison

Confinement ? Non, juste couvre-feu.

Bébé ? Non, toujours pas !

Notre vie de retraités s’écoule a la fois doucement et à toute vitesse. Quel paradoxe ! Pas un soir sans que je me dise ”je n’ai pas fait ci, ou ça”. Pire : Je n’ai pas eu le temps de faire ci, ou ça” !

C’est que les journées passent vite à regarder pousser les fleurs, jouer avec le chien, tricoter, m’occuper virtuellement des enfants, téléphoner, tchater, twitter, … et puis de temps en temps des balades. Et la télé aussi ! Les livres s’entassent : comme toute bonne retraitée, je n’ai le temps de rien !

.

.

Le jardin c’est le domaine de Jacques, parfois aidé de Clarisse. Elle l’a aidé à repiquer les pâquerettes lors de son dernier séjour à la maison.

.

Cette semaine, il y a eu un an que M. Shanghaï est mort. Déjà ? Depuis, Mika a bien endossé son rôle de chien unique. De tous les chiens qui ont partagé notre vie, il est de loin le plus facile, le plus sage.

Il ne gueule que quand le facteur passe. Et sa gourmandise le pousse irrépressiblement à aller tourner autour du poulailler voir si un bout de pain sec ne traîne pas. Ce chien est affamé. Mais il n’a pas d’autre défaut.

.

Les poules, les voilà ! mARTINE, Feuille, Abricot et Pêche, nos trois mousquetaires sans gêne. Il faut les parquer parce qu’elles vont partout, suivies de près par leurs fientes.

Jacques est en train de bricoler une petite barrière en bois pour délimiter l’espace auquel elles auront droit. C’est que des pattes de poules, ça en fait des dégâts dans les fleurs.

.

Là c’est Jacques en plein boum. Ses journées sont encore plus remplies, mais surtout plus efficaces que les miennes. Il bricole énormément, sans compter tout ce qu’il fait à la maison.

.

Et voilà le pull que j’ai commencé pour Augustin. C’est un modèle gratuit de Cheval Blanc, aiguilles 4 pour taille 4 ans.

On trouve sur ce site de nombreux modèles à télécharger ICI.

.

J’espère que la prochaine fois que je viendrai, bébé sera arrivé (tout en me demandant quand et comment nous allons faire sa connaissance).

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 4 commentaires

Dimanche

Y a le printemps qui te réveille, t’as le bonjour du printemps

Aujourd’hui, j’ai terminé ma première broderie sur les six de PLUM STREET SAMPLERS  que j’ai achetées et que je vais broder sur la même toile.

.

Je brode sur une toile de lin Flax 12,6 points avec des fils de coton DMC. Les visages des paresseux sont brodés en un fil sur un.

Je les adore ! Et vous ?

.

Nota : je cède la fiche pour 7 Euros, frais d’envoi compris.

.

🌸 🦥 🌸

.

Ça y est, notre jardin commence à ressembler à un jardin ! Les pâquerettes et violettes envahissent la pelouse, les jonquilles, nées de bulbes que nous avons prélevés en forêt, commencent à s’ouvrir et les tulipes naines sont déjà fleuries. C’est déjà notre troisième printemps ici et chaque année est plus luxuriante que la précédente.

Mais attention ! Météo France est très pessimiste pour les jours à venir et le froid devrait sévir à nouveau. Ben oui, on est toujours en hiver !

.

💙 👶🏻 💙

.

Il y en a un qui est moins pressé que les fleurs pour pointer le bout de son nez. Comme Augustin était né très en avance, nous nous attentions à ce que son petit frère en fasse autant.

Cet après-midi les enfants m’ont appelée en vidéo-conférence. Augustin a été bien malade ces derniers jours, et son petit frère doit donc attendre qu’il soit complètement guéri pour arriver. Et puis ce répit permet à Augustin d’avoir sa maman pour lui tout seul 💙

Allez qui sait, ce sera peut-être demain. Nous habitons au 1321de notre route. Ce serait rigolo que bébé arrive le 1.3.21 !

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 4 commentaires

Les Etangs d’Oyeu

Quelques jours de temps printannier, et voilà que l’envie reprend à Jacques d’aller à la pêche !

Notre région regorge d’étangs poissonneux, tous privés, mais pas tous accessibles aux pêcheurs. Les propriétaires vendent des cartes de pêche soit directement, soit par l’intermédiaire d’associations à qui ils louent leur bien. D’une année sur l’autre, les conditions d’accès peuvent changer au gré des accords, des baux et du bon vouloir des propriétaires. C’est ainsi que Jacques ne peut plus aller à l’étang du Pin qu’il aimait tant, car le bail avec l’association de pêche locale arrivant à son terme, le propriétaire gourmand a voulu en augmenter le loyer de cent cinquante pour cent !

Tout ça pour dire qu’il faut trouver un autre coin de pêche calme, pas trop éloigné. Jacques étudie sur internet, et après nous allons voir à quoi ressemblent les lieux.

Les plus proches de chez nous sont les étangs du Thivollet, situés sur Oyeu, commune la plus étendue de notre canton.

C’est un chapelet de six étangs appartenant à plusieurs propriétaires.

Les étangs vus de la Route des Étangs

.

En semaine, qui plus est hors-saison, cet endroit est d’un calme ! Un vrai havre de paix. Reste à voir ce que ça donne en plein été.

.

Ici, la vie semble tranquille. Les vaches sont de sortie, beaucoup accompagnées d’un veau.

.

Nous croisons quelques promeneurs, surtout des hommes. Leurs épouses doivent regarder Faustine Bollaert à la télévision. On échange un bonjour amical, ce sera mon seul échange avec des étrangers cette semaine, covid19 oblige.

.

.

La plus longue conversation, je l’ai eue avec ces ânes. Savez-vous que je parle très bien l’âne, et que j’ai même eu droit à des réponses à mes questions ?

.

Vraiment le petit bourg d’Oyeu est charmant. C’est sûrement dû à un magnifique soleil et à une douceur de l’air rare en février.

.

.

Nous quittons Oyeu pour Charavines où Jacques a repéré un autre étang.

Après des tours, des détours, des demi-tours, nous n’avons pas trouvé l’étang, mais avons atterri sur les bords de la Sure.

.

Pour moi, toutes ces jonquilles et ces perce-neige étaient un ravissement. Au risque de me casser la figure dans la gadoue, j’ai pris quelques photos.

.

Le soir, sur mon canapé, j’étais a peu près dans le même état que le petit paresseux que je venais de broder !

.

Mais il suffisait que je jette un œil sur le bouquet que Jacques avait cueilli pour oublier les douleurs de ma vieille carcasse.

.

Allez, à bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 4 commentaires

23 février

Viens à la maison, y’a le printemps qui chante… 🎵🎶🎶🎶

En quelques jours, tout à changé dans le jardin. Clarisse m’avait offert la première violette fleurie. Aujourd’hui, elles tapissent la pelouse près du muret de pierre.

Les tulipes naines et les jonquilles pointent déjà leurs boutons. Il aura suffi d’un peu de douceur pour oublier la froidure de l’hiver.

.

Nous glissons tranquillement vers ma saison préférée, celle du renouveau, de la renaissance, de la douceur sans grosse chaleur. Bon, nous ne sommes que fin février, nous avons encore le temps d’avoir froid avant le mois de mai, voire de subir des chutes de neige. Ce n’est pas rare en mars ou avril ici !

.

💙💙💙 🤰 💙💙💙

.

Encore un jour passé, et bébé n’est toujours pas arrivé. Il a loupé l’anniversaire de son arrière- grand-père vendredi dernier, il vient de louper celui de Tata Véro aujourd’hui ! Bon ben… il aura sa date rien qu’à lui.

Attention, ce n’est pas un bébé à quatre pieds que nous attendons, ni des jumeaux ! Mamie a juste tricoté deux paires de petits chaussons pour se faire plaisir.

J’ai acheté cette laine chez Rascol. C’est dommage, on ne voit pas sur les photos le fil lamé vert qui donne un bel effet pailleté au tricot.

Les explications viennent du blog de Thali : chaussons à bord plié.

.

.

Attention tentations ! Facebook est une horreur pour les craquages en tous genres. Personnellement, je suis (du verbe suivre) des brodeuses, des pages de créatrices, des artistes, la presse, … et il n’est pas un jour sans que je sois tentée, d’autant que des algorithmes savants permettent à Facebook de toucher mes cordes sensibles.

Ces derniers temps, j’ai découvert la page de Plum Street Samplers qui crée des modèles de point de croix adorables. Et me voilà m’embringuant dans une série de tableaux représentant des animaux.

.

Je commence par les trois petits paresseux, puis suivront les chèvres, les renards, les rennes, les kangourous et les ratons-laveurs. Je suis raisonnable : j’ai fait l’impasse sur les poules, les cochons et autres dindes !

.

C’est tout pour aujourd’hui !

A bientôt,

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 6 commentaires

Intermède

C’est la maman de maman, ma mémé
C’est le bébé de mémé, ma maman
Car ma mémé fut maman
Quand ma maman fut bébé…
Le bébé de ma mémé c’est maman
La maman de ma maman c’est mémé
Mon aimée c’est ma maman… et mémé

Cette semaine a été une jolie parenthèse dans nos vies sous virus et couvre-feu. Arrivée lundi soir, Clarisse est déjà repartie hier après-midi et nous revoilà au calme après une mini-tornade.

Cinq goûters, cinq dodos, des repas, des bains, des câlins, des jeux, et aussi le manque de sa maman. C’est qu’elle avait perdu l’habitude de venir chez nous avec toutes ces mesures sanitaires.

Jardinage

.

Jeux avec Papy

.

Quand elle a vu les doudous que j’avais préparés, pour le bébé, elle a demandé que je lui en fasse un aussi. C’est elle qui a choisi les couleurs.

.

Plusieurs fois elle a demandé à voir sa mère en vidéo, et aussi son cousin Augustin.

.

Bébé arrivera dans quelques jours maintenant. J’ai secrètement espéré qu’il arrive hier, date à laquelle mon père aurait fêté ses quatre-vingt treize ans. Il préfère rester encore bien au chaud, même si sa Mamie est très impatiente !

.

Voilà ! Portez-vous bien, le printemps fait une petite entrée en France ; on nous annonce dix-neuf degrés pour cet après-midi.

”Mon premier bouquet printannier” par Clarisse

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Dimanche

Coin coin coin… quel froid de canard ! 🦆🦆🦆 Au petit matin, le thermomètre est descendu à moins huit. Oui je sais, c’est l’hiver et ce n’est rien à côté des températures atteintes dans le Grand Est. N’empêche que c’est le plus bas que nous ayons eu depuis que nous sommes ici.

Par chance ce froid est accompagné d’un magnifique soleil qui rend tout plus beau.

.

Je n’étais pas sortie de chez moi depuis le… Non, je ne le dirai pas, mais il n’y a rien d’étonnant à ce que parfois le moral tombe dans les chaussettes.

.

Notre-Dame-de-Milin (Burcin)

C’est une petite chapelle tout près de chez nous.

.

La chapelle, de dimension très modeste, est située dans une campagne isolée, vallonné et boisée, à l’extrémité septentrionale du territoire de Burcin, en limite du territoire de la commune de Châbons. Un pèlerinage très ancien y est toujours organisé au cours du XIX siècle.

Il y fait un froid saisissant, surtout a cause du vent. Mika est tout fou et court comme un dératé dans la neige tandis que je progresse doucement, telle une vieille appuyée sur mes deux béquilles. La peur de me casser la figure me raidit, je suis essoufflée et j’ai mal partout.

Je ne comprends pas pourquoi dans des lieux comme celui-là il n’y a pas de banc. Il faudrait que j’en parle au maire, tiens !

.

Le Château de Pupetières (Châbons)

.

Sur la route qui mène à Virieu, c’est un beau château de contes de fées. En ce moment, il est fermé au public. Le domaine est libre d’accès et point de départ de chemins de randonnée.

.

Le château de Pupetières est un château du XIXe siècle qui se dresse sur la commune de Châbons. Le château est entouré par un domaine paysage sobrement aménagé avec une cascade, un grand parc paysager fleuri avec son étang, situé au sud de l’édifice. 

.

.

Et maintenant le but réel de cette promenade à Pupetières :

Samedi dernier (le 6), j’ai reçu un message de Frédéric, un petit appel du pied pour confectionner un doudou pour le bébé à venir.

.

Alors je m’y suis mise tout de suite, et trois petits ”bonshommes accrochés” ont vu le jour.

Avant de les envoyer aux enfants, je voulais de jolies photos, dans un beau coin : c’est comme ça qu’on a atterri à Pupetières .

.

Je dois faire encore des petits chaussons et je pourrai envoyer le paquet aux enfants. Claire tient le coup, et chaque jour qui passe est un jour gagné pour le bébé.

.

A BIENTÔT !

.

Heureuse Saint-Valentin à vous. Ce n’est pas que la fête des amoureux, c’est aussi la la fête des amis.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , , | 6 commentaires

#Republigram

Oh le beau palindrome ! Eh oui, aujourd’hui est une date magique qui ne reviendra que le 22.02.2022.

1️⃣2️⃣ 0️⃣2️⃣ 2️⃣0️⃣2️⃣1️⃣

.

Le plus joli palindrome que je connaisse est celui de la rue Jean-Jacques Rousseau à Grenoble.

Ce carré magique constitué de plusieurs palindromes lisibles de gauche à droite, de droite à gauche mais aussi de haut en bas et de bas en haut peut laisser libre cours à diverses interprétations. Gravé sur une porte de la rue Jean-Jacques Rousseau, tout proche de l’angle avec la Grande rue, le palindrome a été recouvert d’un polyépoxyde donnant l’illusion de lettres en ivoire. 

.

.

Il y a quelques jour, le gouvernement a lancé (sur Instagram et à la télévision) la campagne

parce qu’il ne faut pas oublier les gestes barrières qui restent indispensables dans notre lutte contre le virus. Tant que nous ne serons pas tous (ou presque) vaccinés, il faudra en passer par ces rituels pour ralentir la propagation de la maladie.

La campagne est accompagnée de photos sur lesquelles le président himself, Emmanuel Macron, est mis en scène.

.

Personnellement, je trouve ces photos très esthétiques.

Très vite, et notamment sur Twitter, les internautes se sont mis à détourner ce graphisme avec principalement des photos de politiciens, et c’est assez hilarant.

Un certain Marty (@martybestof) a même créé un générateur de photos ”style Macron”. Cliquer ICI.

Évidemment, j’ai essayé et depuis le début de la semaine, les enfants et moi échangeons des messages très stylés.

.

Voir Le meilleur de REPUBLIGRAM.

.

A VOUS DE JOUER !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 1 commentaire

Une maille endroit, une maille envers, …

… un jeté double, trois mailles ensemble à l’envers, …

Moi j’tricote dans un coin
J’suis idiote, j’suis idiote
Moi j’tricote dans un coin
J’suis idiote et je n’vois rien

Et voilà, une maille après l’autre, la petite couverture toute douce et moelleuse est terminée. Bébé ne devrait pas pointer son nez avant un mois, mais s’il fait comme son grand frère, c’est peut-être l’affaire de quelques jours.

.

Claire s’est vue remettre les instructions à respecter au moment de la naissance du petit. Mais comme c’est dur ! A cause de la crise sanitaire, le père ne peut rester que deux heures avec la mère et le bébé après la naissance. Hormis le père, et de façon très limitée, aucune visite pendant l’hospitalisation.

On croyait sortir de cette épidémie en quelques semaines. Il y a maintenant un an que nos vies ont changé, et même les plus optimistes ne misent pas sur une amélioration avant l’automne prochain.

Je ne vois plus personne à part Jacques et Mika. Les petits, c’est par écran interposé. Clarisse adore jouer à se déguiser sur messenger !

Et nous nous échangeons des photos du quotidien pour partager nos moments de joie.

Dire que jusqu’à mes années collège nous n’avions pas le téléphone à la maison ! Il fallait aller à la poste pour appeler nos grand-parents. Et en cas d’extrême urgence, ma mère descendait chez une voisine pour contacter mon père au travail, sans jamais oublier de lui payer la communication qui était minutée. C’était il y a moins de cinquante ans.

.

.

Je ne vais pas lâcher mes aiguilles à tricoter, et faire un pull pour Augustin. J’ai acheté vingt pelotes de cette belle laine bleue, alors j’ai de quoi faire !

Merci Jacques pour ce soleil en pompons ! Ça sent si bon à la maison.

.

A bientôt ! Orange a dépanné notre ligne aujourd’hui, alors ce soir, c’est Snowpiercer !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 6 commentaires

Un rayon de soleil

J’veux du soleil
J’veux du soleil
J’veux du soleil
J’veux du soleil

Il n’a pas duré longtemps, mais j’ai su en profiter. Je me suis sentie V. I. V. A. N. T. E. entre deux quintes de toux et mes prises de médicaments.

.


Un tout petit tour dans le jardin avec mon fidèle Mika. Les hellébores fleurissent bouffées par des petites bêtes invisibles, mais gourmandes. L’accumulation de neige, de gel, puis de pluie, a transformé les parties herbeuses en champs de gadoue. J’espère voir pointer bientôt les feuilles des jonquilles et des tulipes naines.

Ex

Ce petit rayon de soleil à été un des bonheurs du jour.

A bientôt 💞

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 2 commentaires