Vivre comme des poules

Dans les poulaillers d’acajou,
Les belles basses-cours à bijoux,
On entend la conversation
De la volaille qui fait l’opinion.

.

Ce matin, le nord de la France s’est réveillé sous la neige. Oui, c’est de saison, mais non, ce n’était pas arrivé depuis deux ans.

Si bien que notre petit Augustin a découvert la neige et apparemment, c’était un grand bonheur.

.

Chez nous, pas un flocon aujourd’hui, mais un froid de canard ! Tout est gelé, jusqu’à la serrure de la boîte aux lettres.

.

.

A partir de ce soir, la mesure sanitaire de couvre-feu qui concernait surtout le Grand-Est et quelques départements du sud-est est applicable à toute la France : plus personne dehors à partir de dix-huit heures ! Mais c’est l’heure à laquelle, on rentre les poules !

.

On râle, on tempête, on joue les frondeurs, on conteste, on insulte les gouvernants,… Les politiciens, les débateurs et les réseaux sociaux vont bon train, en oubliant que la situation est encore plus préoccupante dans de nombreux pays européens et aux États-Unis. Le Liban vient même de décider un confinement total avec interdiction totale de sortir pendant onze jours, même pour faire les courses.

Pour Jacques et moi, cette mesure ne changera pas grand chose. Par contre pour ceux qui sortent un peu tard du travail , ça va être compliqué de récupérer les enfants au péri-scolaire et faire quelques achats avant de rentrer. Une sérieuse organisation va être de mise.

Si, il y a un grand dérangement ! Francky, le pizzaïolo de Châbons qui travaille du vendredi au dimanche de 17:00 à 20:00 heures est obligé de fermer sine die. Et nous, notre pizza hebdomadaire, elle va bien nous manquer.

Ici, les poules se marrent bien de la situation. On les entend caqueter dans notre dos.

.

Et Martine qui a une grande gueule nous a bien remis a notre place !

Et toc !

.

Vous pouvez la ramener les poules, mais avec ce qu’on paye comme grain pour vous nourrir et tout le mal que se donne Jacques pour votre bien-être, les œufs, c’est bien le minimum que vous puissiez faire pour nous.

(Et re-toc !)

.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 3 commentaires

Monsieur Bonhomme de Neige…

… vient de passer de vie à trépas

C’est quoi la chanson tu veux ?
C’est quoi le nom de la chanson tu veux ?

La neige
La neige
La neige
La neige est fondue

(*)

Il aura vécu treize jours sans voir le soleil, et une pluie froide a eu raison de lui en une nuit.

.

Ce début d’année sans un rayon de soleil est d’une tristitude ! Moi qui aurais tant aimé aller photographier les arbres gelés par beau temps, c’est raté. Et maintenant, y a plus de neige. La glace a laissé la place à de la bouillasse.

Donc quand je regarde par la fenêtre, c’est triste.

Si j’allume la télévision, c’est déprimant. Un an de Covid-19, deux confinements, un troisième peut-être (ou un couvre-feu très restrictif) des variants du virus qui arrivent d’Angleterre, du Japon, d’Afrique du Sud qui risquent de mettre en cause (ou pas) l’efficacité des vaccins, que de toute façon nous n’avons pas en nombre suffisant. Que des réjouissances quoi !

.

🌧 ⛄ 🌧

.

Heureusement, il y a toujours des fenêtres de bonheur.

D’abord, il y a ma broderie à laquelle je m’accroche et dont j’ai l’impression qu’elle n’avance pas. J’ai tant d’autres projets à realiser !

.

Et…

… ce soir, je vais me plonger dans les BD de Jarry , cet artiste atypique pour lequel j’ai une grande tendresse.

Je l’ai vraiment découvert pendant le premier confinement grâce aux petites vidéos qu’il partageait sur sa page Facebook. Père de jumeaux (un garçon et une fille), il met en scène sans les montrer ses enfants que son mari et lui ont eu grâce à une mère porteuse aux États-Unis. C’est drôle, c’est touchant, c’est tendre, c’est impertinent… Jarry est vraiment un artiste à part. Son destin était d’être papa, ces livres sont la version écrite de la vie de deux papas et leurs enfants (et le chien Youpi).

.

🌧 ⛄ 🌧

.

Pour me mettre un peu de soleil dans le cœur, je me suis envoyé une carte de Mika en vacances … ou presque !

.

A bientôt !

Catherine

(*) https://youtu.be/Zu2TvNZoWWo

Publié dans | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Sixième jour de l’année…

… et même si les fêtes se sont déroulées très calmement, je me sens sans l’état d’un soufflé qui vient de retomber.

Et si c’était l’entrée en hibernation ?

.

Il neige dans mon jardin, y en a plein sur mon sapin
Le petit lac est tout gelé, tout gelé, tout gelé
Sûrement que demain matin, je chausserai mes patins
Et je mettrai mon bonnet pour aller patiner

.

Depuis six jours, nous sommes dans la neige, dans la glace même. J’espère un rayon de soleil pour aller prendre quelques photos de notre village tout blanc. Nous sommes dans une espèce de brouillasse qui ne se lève pas.

.

C’est beau, mais c’est froid. C’est toujours au péril d’un cassage de figure que je mets le nez dehors. C’est qu’il y a bien longtemps que j’ai abandonné le patin à glace !

.

❄ ☃️ ❄ ☃️ ❄

.

La seule petite réunion que nous avions prévue pendant la période des fêtes, c’était l’anniversaire de Clarisse. Nous avions fixé la date au 28 décembre, dernier jour de congé de Véronique qui avait pris la précaution de se faire tester.

Cinq bougies pour notre petite princesse à qui nous avons offert un grand vélo et une perruque de Raiponce.

.

Mamie avait commandé le repas chez le traiteur et Papy avait préparé deux gâteaux ! Et pour Clarisse, ce fut la première occasion de trinquer avec les grands en buvant de l’eau qui pique dans une vraie flûte.

.

Nous avons passé notre réveillon et notre 1er janvier très tranquillement et en fin de journée, coup de théâtre : Clarisse voulait venir chez PapyMamie le 2… pour son anniversaire.

Bon… euh… ben on mangera des œufs à la coque !

La galette des rois a servi de gâteau d’anniversaire de fortune, et c’est comme ça que Clarisse a fêté deux fois ses cinq ans. Et ce coup-ci, Véronique avait prévu du Champomy ; Clarisse a pu trinquer avec du presque-champagne.

L’après-midi, elle a pu profiter de la neige. Luge et bonhomme de neige, et déjà c’était l’heure de repartir. La nuit tombe tôt, et les routes deviennent glissantes.

.

❄ ☃️ ❄ ☃️ ❄

.

Nos parisiens ont passé les fêtes calmement aussi. Grâce aux rendez-vous par vidéo et aux photos que Frédéric m’envoie, nous voyons grandir Augustin et attendons avec lui l’arrivée de son petit frère,

Claire est une future maman radieuse, et j’adore ce montage que j’ai fait avec l’application Photo Lab.

.

❄ ☃️ ❄ ☃️ ❄

.

Et la broderie dans tout ça ! Comme pour le reste, je vais tout doucement.

Je vois sur les réseaux sociaux des brodeuses qui ont démarré l’année bille en tête avec un nouvel ouvrage, ou celles qui ont choisi un ouvrage porte-bonheur (généralement monumental) qui va les accompagner tout au long de 2021.

Modestement, je vais essayer de finir ce Nutcracker de Bothy Threads, pour ensuite reprendre

  • Le village de Marie,
  • Du tricot pour les petits,
  • Un peu de crochet,
  • De la laine feutrée,
  • De la peinture sur galets,
  • Des yoyos

C’est clair, ce n’est pas en 2021 que je vais tenir mes objectifs !

.

A bientôt !

.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , , , , , | 6 commentaires

Burcin, 1er janvier 2021

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 4 commentaires

Pour 2021…

Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère …

.

Je vous souhaite

  • des fleurs tout au long de l’année,
  • des promenades au bord de la mer,
  • des bouts de fil partout,
  • des poignées de mains chaleureuses,
  • des chats qui ronronnent,
  • des fraises à la chantilly,
  • des carnets à griffonner,
  • des câlins, des accolades, des hugs,
  • des toiles à broder,
  • des livres qu’on n’a pas envie de finir tellement on les aime,
  • des bougies parfumées,
  • du courrier dans les boîtes aux lettres,
  • du chocolat chaud,
  • des conversations au téléphone qui n’en finissent pas,
  • des chansons plein la tête,
  • des œufs à la coque et du pain frais,
  • des bisous d’enfants à la confiture (ou au nutella),
  • des oiseaux qui chantent l’amour,
  • des chaussures bien confortables,
  • des crayons de couleur,

.

Je vous souhaite

.

L EB O N H E U R !

.

.

Catherine

Publié dans | Tagué | 7 commentaires

CIAO 2020

Et voilà, cette année prend enfin fin !

.

En voulant en faire le bilan, je suis obligée de reconnaître qu’elle a été totalement bouffée par Covid-19, et que je me suis parfois souvent (trop souvent) laissée avoir par les chaînes d’info continue à la télévision et les réseaux sociaux, déversoirs de haine, jalousie, défiance et fausses nouvelles.

Alors que j’aurais aimé voir sur mon petit écran mes chanteurs et acteurs préférés, j’ai subi le défilé incessant de médecins et spécialistes qui sont devenus les stars de l’année. Ils ont gagné leur notoriété à coups de petites phrases, prévisions, invectives, coups de gueule, coups de menton, coups bas, …

Bien que très occupés, bon nombre d’entre eux ont quand même, entre deux passages à la télévision, trouvé le temps d’écrire un livre.

Pendant ce temps, moi retraitée (depuis août), je n’avais même pas le temps de ne rien faire !

1 Dr Yonathan Freund Médecin urgentiste à la Pitié-Salpétrière à Paris / 2 Pr Philippe Juvin, chef des Urgences à l’hôpital Georges Pompidou, / 3 Pr Karine Lacombe, infectiologue, pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique / 4 Dr Mathias Wargon, chef de service des urgences SMUR du centre hospitalier de Saint-Denis / 5 Dr Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France ( AMUF) / 6 Pr Anne-Claude Crémieux, médecin infectiologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris / 7 Pr Didier Raoult spécialiste des maladies infectieuses et professeur de microbiologie / 8 Dr Eric Caumes, infectiologue, chef du service de maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris / 9 Dr Martin Blachier, Médecin épidémiologiste et spécialiste en santé publique / 10 Dr Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart (Hauts-de-Seine) / 11 Pr Gilbert Deray, néphrologue et pharmacologue, chef du service de néphrologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris / 12 Dr Lila Bouadma, réanimatrice à l’hôpital Bichat et membre du conseil scientifique Covid / 13 Dr Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne / 14 Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste / 15 Dr Michel Cymes, médecin et chirurgien ORL / 16 Pr Christian Perronne est était le chef du service maladies infectieuses de l’hôpital Raymond-Poincaré (AP-HP) de Garches (Hauts-de-Seine), professeur à l’université de Versailles / 17 Dr Jérôme Marty, médecin généraliste, président du syndicat UFML-S (Union française pour une médecine libre) / 18 Pr Jean-François Toussaint, professeur de physiologie à l’université de Paris, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport.

Et il y en a plein plein d’autres !

Sans être pessimiste, je crois qu’on n’a pas fini de les voir l’année prochaine, vu la tournure que prend le protocole de vaccinaction !

Alors …

.

Haut les cœurs !

.

Respectons les gestes barrières, protégeons les personnes fragiles, et essayons de profiter de la vie que nous laissent les couvre-feux et autres confinement !

.

Cette année a été celle de mon retour au point de croix. Certes, je n’ai pas fini le Village de Marie, mais j’ai quand même réalisé quelques ouvrages, dont certains de belle taille :

.

Instagram, que je n’utilise pas beaucoup, a réalisé un classement des photos qui on été préférées sur les soixante-cinq que j’ai postées cette année. Neuf petites tranches de vie, de nuages, de soleil, de fleurs du jardin, de poses de Mika qui après cette année difficile se retrouve ”chien unique”, Shanghaï et Elvis étant partis vers d’autres cieux.

.

2020, c’est l’année du bonheur pour nos enfants. Nous n’avons malheureusement pas partagé les fêtes de fin d’année avec eux tous, mais ce n’est que partie remise.

.

De cette année, et malgré tous les drames qui l’ont marquée, nous ne garderons que le meilleur, et nos épreuves d’aujourd’hui seront les bons souvenirs de demain.

Pour s’en aller en beauté 2020 a revêtu son manteau blanc (j’espère qu’avec une belle phrase comme ça, j’atteindrai la popularité de Jean-Pierre Pernaut 🤪). Ce matin, à huit heures, encore en pyjama, j’ai pris cette photo pour vous !

.

A l’année prochaine !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 3 commentaires

Joyeux Noël

Il y a dix ans, je vous adressais mon premier Joyeux Noël ici. Depuis, que de changements !

Pour être un peu avec chacun d’eux ce Noël, j’ai fait envoyer des fleurs à chacun de nos enfants. Le même bouquet à tous les trois, pour qu’ils aient l’impression que leurs parents sont quand même près d’eux… et qu’eux sont de toute façon toujours dans leur cœur ❤ ❤ ❤

.

Depuis 2010, je suis devenue Mamie, et cette année en plus, je me retrouve retraitée. Grand-mère retraitée, c’est supposé filer un coup de vieux non ?

Eh bien non ! Même si la carcasse ne veut pas toujours obéir, tant que mes yeux, mes doigts et ma tête répondront présents, je crois que je garderai mon optimisme, ma capacité d’émerveillement, parfois ma naïveté, et je l’espère une certaine jeunesse… d’esprit au moins.

.

Ce Noël sera bien différent puisque nous le passerons tranquillement à deux, sans nos enfants… pour la première fois. Nous savons que le Père Noël passera spécialement pour nous en été, après que la cigogne aura apporté un petit frère à Augustin et que Cyrille et Isabelle auront ”gravé leurs noms en bas d’un parchemin”. Peut-être même que nous serons vaccinés contre Covid-19 quand tout ça arrivera !

Alors, même si les temps sont compliqués, je veux encore vous souhaiter un vrai beau

Joyeux Noël !

.

Si vous le voulez, je vous donnerai rendez-vous vous tout au long de l’année prochaine pour des sourires, de bonnes nouvelles, des clins d’œil de Clarisse et Augustin, des broderies, des indignations à deux balles, mon chien Mika, mon jardin, des chansons, du tricot, … et Jacques sera là lui-aussi.

.

A BIENTÔT,

Catherine

Publié dans | Tagué | 10 commentaires

Rika

Alléluia, souris-moi
Alléluia et chante avec moi
Alléluia et chante avec moi, toi
Chanter c’est prier deux fois, alléluia

.

Je déteste quand meurent les acteurs. Je déteste quand meurent les chanteurs.

.

La carrière de Rika Zaraï a été très longue – soixante ans -, mais c’est dans les années 70 (1970 !) qu’elle a connu son apogée. Les années collège et lycée, les années insouciantes…

Je suis prête à parier qu’aujourd’hui, si on parle un peu d’elle pour son départ, on va évoquer ”Sans chemise, sans pantalon” ou ses livres de medecine naturelle (les fameux bains de siège qui l’ont fait tant moquer).

Moi j’aimais ses chansons en hébreu, Prague, Et pourtant, Michael, … et on m’entendra encore fredonner ses chansons, comme Alléluia qui a été un énorme succès,

.

Catherine

Publié dans | 4 commentaires

Claude Brasseur

Je n’ai qu’une seule petite ambition.
Ce qui m’apporterait une certaine satisfaction,
c’est de faire partie de la nostalgie de demain.

.

La saison n’est déjà pas drôle, alors ce genre de nouvelles, on s’en passerait.

Les Brasseur, c’est une dynastie dans le monde du théâtre et du cinéma. Claude avait réussi à égaler Pierre. Il reste de belles années à Alexandre pour arriver au niveau de Claude. Dur dur d’être fils de…

De père

Il embrasse son père Pierre

En fils

Étreinte avec son fils Alexandre.

Le quatuor

  • Guy Bedos,
  • Claude Brasseur,
  • Victor Lanoux,
  • Jean Rochefort

est réuni au paradis.

.

J’espère juste qu’ils se marrent bien tous les quatre.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 4 commentaires

Esprit de Noël, es-tu là ?

Oh ! quand j’entends sonner au ciel
L’heure où le bon vieillard descend
Je revois tes yeux clairs, Maman
Et je songe à  d’autres Noëls blancs

Si ce Noël s’annonce comme le plus calme que nous ayons connu, c’est sous mon aiguille que l’esprit de Noël prend vie.

Je n’ai pas pu résister à ce joli kit de Bothy Threads à broder sur une toile aïda 7 bleu foncé avec des fils de coton coloré.

.

Noël, c’est avant tout la fête des petits, et à six cents kilomètres de distance, Clarisse et Augustin sont très très sages en attendant le Père Noël.

Qu’ils sont mignons mes petits !

.

Clarisse a fait des biscuits avec sa maman. Elle adore cuisiner, et elle est très gourmande en plus. Trop choupinets les petits rennes. Je dirais même ”à croquer”.

.

Nous n’avons pas fait de sapin à la maison. Le carton de décorations est reparti dans l’abri de jardin. Nous gardons l’espoir de pouvoir décorer la maison au retour des beaux jours : c’est là que nous nous réunirons tous les onze, en sécurité, et que nous échangerons les cadeaux que le Père Noël aura distribués dans quatre jours (je connais deux petits poussins qui ne seront pas perdants dans cette histoire !)

La décoration du jardin est minimaliste, mais le cœur y est quand même.

.

Et pour me dire que ça y est, c’est la fête, mon hellébore a refleuri !

A bientôt,

.

Catherine

Publié dans | Tagué , , , | 4 commentaires