Les morts vivent tant qu’il y a des vivants pour penser à eux…

… même les animaux !

Le 23 juin de l’année dernière, Elvis, notre king-charles est mort à l’âge de onze ans. Il n’est parti que trois mois après Shanghai, mon shih-tzu de presque quinze ans.

Mika est resté chien unique, situation à laquelle il s’est finalement bien adapté. Mais je sais que ses deux compères sont toujours quelque part en lui parce qu’il réagit par un regard interrogatif ou un mouvement d’oreilles quand je parle d’eux.

Depuis leur départ, je crois qu’il n’y a pas eu un jour sans que je les évoque pour leur intelligence, leur (parfois mauvais) caractère, leurs (souvent mauvaises) habitudes, … Même loin, ils font partie de notre quotidien.

Depuis notre mariage, ils ont été sept près de nous :

🐾 Floppy, le chat persan noir aux yeux dorés, fier et solitaire, qui n’aimait que moi.

🐾 Indira, la femelle dalmatien, fidèle, brave et gourmande qui n’aurait pas fait de mal à une mouche, sauf si elle avait touché à sa gamelle.

🐾 Orient, le pauvre petit king-charles noir et feu que j’ai adopté le jour où ma mère est décédée moins de trois semaines après mon père (ma sœur recueillant son frère Orphée).

🐾 Tootsie, une petite femelle lhassa-apso que ma sœur ma offerte à la mort d’Indira. Malheureusement tarée par sa lignée paternelle, cette petite chienne nous a posé beaucoup de problèmes de comportement pendant sa courte vie.

et puis sont arrivés Shanghai, Elvis et Mika, les vedettes de mes petits billets.

Je sais que tous ces compagnons sont dans mon cœur à jamais et que chacun d’entre eux m’a appris, même à petite dose, la patience, le lâcher-prise, le renoncement parfois, et chacun d’eux m’a toujours regardée comme si j’étais la plus jolie au monde. Orient, Shanghai et Elvis m’ont en plus apporté du réconfort face aux soucis de santé que j’ai pu traverser, tout comme le fait Mika aujourd’hui.

Mes titis, je vous aime !

J’ai cette conviction profonde : les morts vivent tant qu’il y a des vivants pour penser à eux (Emile Henriot)

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les morts vivent tant qu’il y a des vivants pour penser à eux…

  1. MissParker dit :

    Très bel hommage à tes compagnons à 4 pattes !
    Beau dimanche ensoleillé Catherine, bisous, gros câlins à Mika

    Aimé par 1 personne

  2. Brigitte Foncez dit :

    Oh oui ! ils arrivent à des moments importants de notre vie, ils s’incrustent plus qu’on ne le pense, ils sont éternels par l’amour partagé !
    A Frisquette et Biscotte, mes deux chiennes !
    Bon dimanche avec Mika,
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. Tout être humain, animal qui a partagé, accompagné notre vie mérite le souvenir.

    Aimé par 1 personne

  4. Martine dit :

    Chacun dans ce monde remplit sa mission : exister pour l’autre. Et l’amour enrichit celui qui le partage avec tous.

    J'aime

  5. Sistersmine dit :

    So very tree, love this.

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s