Oeufs de Pâques

Voici venir Pâques fleuries,
Et devant les confiseries
Les petits vagabonds s’arrêtent, envieux.
Ils lèchent leurs lèvres de rose
Tout en contemplant quelque chose
Qui met de la flamme à leurs yeux.

Leurs regards avides attaquent
Les magnifiques œufs de Pâques
Qui trônent, orgueilleux, dans les grands magasins,
Magnifiques, fermes et lisses,
Et que regardent en coulisse
Les poissons d’avril, leurs voisins.

Les uns sont blancs comme la neige.
Des copeaux soyeux les protègent.
Leurs flancs sont faits de sucre. Et l’on voit, à côté,
D’autres, montrant sur leurs flancs sombres
De chocolat brillant dans l’ombre,
De tout petits anges sculptés.

Les uns sont petits et graciles,
Il semble qu’il serait facile
D’en croquer plus d’un à la fois ;
Et d’autres, prenant bien leurs aises,
Unis, simples, pansus, obèses,
S’étalent comme des bourgeois.

Tous sont noués de faveurs roses.
On sent que mille bonnes choses
Logent dans leurs flancs spacieux
L’estomac et la poche vides,
Les pauvres petits, l’œil avide,
Semblent les savourer des yeux.

Marcel Pagnol

.

🐥 🐇 🐥

.

Ce dimanche de Pâques s’est finalement bien déroulé, et nous avons pu partager virtuellement la joie des petits.

Les cloches de Burcin sont très intelligentes, et ont bien semé dans la région parisienne, et un peu plus bas en Isère, les surprises destinées à nos petits-enfants !

.

Clarisse a participé à une chasse aux oeufs et à récolté un beau butin. En rentrant, elle a crié de joie en découvrant que les cloches avaient jeté dans sa chambre une poule qui pond des oeufs en pâte à modeler.

.

Chez Augustin et Gaspard, les cloches sont passées pendant la sieste.

Augustin a eu du boulot pour tout ramasser. L’année prochaine, Gaspard pourra l’aider !

Joli trésor, non ?

.

Ici, Jacques m’a préparé un délicieux repas, avec des côtelettes d’agneau. Il se debrouille de mieux en mieux côté cuisine.

Pendant qu’il préparait, je faisais les finitions de mes œufs de Pâques brodés.

J’ai monté les broderies sur des œufs en polystyrène (moitié tissu, moitié broderie). Pour cacher la jointure, j’ai utilisé une jolie ficelle de lin tressée avec un ruban vert avec des petites feuilles 🍃.

Et voilà !

.

Alors qu’on nous avait annoncé Pâques au tisons, le temps était agréable et nous avons pu profiter de la terrasse.

.

Maintenant, il nous reste à espérer que les prochaines fêtes de Pâques se passeront dans un monde délivré de ce virus qui tue depuis plus d’un an déjà.

Je vais reprendre mon tricot. Il faut que je finisse avant que Gaspard ait trop grandi ! Et profiter de notre maison où il fait bon, si bon que les tourterelles viennent y chercher refuge et casse-croûte.

.

.

A bientôt

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Oeufs de Pâques

  1. Mamily dit :

    Une jolie maison accueillante pour les animaux, les fleurs et celles en devenir et bientôt, ta maison accueillera petits et grands dans la joie retrouvée. À ce moment-là le bonheur des retrouvailles sera là, encore un peu de patience…
    Très joli ton montage de ces jolies broderies.
    Je te bise….

    Aimé par 1 personne

  2. Piroshka dit :

    C’est bien ! Malgré toutes nos épreuves tu arrives à surmonter !
    Bises

    J'aime

  3. rea dit :

    magnifique vos œufs de pâques très joli travail

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s