Le mystère des poules

J’avais des poules
Au poulailler
C’est le renard qui cette nuit
Les a mangées

Mais pour le reste
Heureusement
Merci la vie
L’amour ça fait passer le temps

Il a deux jours, Jacques revient perplexe de son petit tour du propriétaire matinal. « Je n’y comprends rien, la poule rousse avec l’œil crevé a disparu, et la blanche a une grande balafre dans le cou. »

.

Au cours de la journée, il en a parlé avec le voisin. « Mon frère a bien une poule qui a disparu aussi, mais elle s’est envolée dans le champ de maïs. D’ailleurs, je l’entends gratter quand c’est très calme. En plus, il n’y a pas de renard dans le coin.« 

C’est donc une double énigme que nous devons résoudre : comment la poule blanche a été blessée à la gorge, et comment la poule rousse a disparu sans laisser le moindre indice.

Hier matin, quand je me lève Jacques m’annonce que la poule blanche est morte et qu’une deuxième poule rousse a disparu aussi étrangement que la première. Pfft… ni plume, ni os, rien. Plus de poule.

Nous y repensons plusieurs fois au cours de la journée. Si c’est une bête, comment peut-elle entraîner une poule hors du poulailler sans qu’elle perde une seule plume ? Nous avons même supposé que ce puisse être un rapace qui l’aurait emportée dans ses serres.

Dans la journée, Jacques a bien fait le tour du poulailler, vérifié s’il ne voyait pas de trou où pourrait se faufiler un prédateur, comblé le moindre interstice avec des planches.

Avant d’aller nous coucher, il est allé s’assurer que tout allait bien : notre dernière petite poule dormait tranquillement sur son nid. La gentille cocotte avait même pondu malgré les événements inquiétants des deux jours passés. Il était presque minuit.

Ce matin, nous nous réveillons à l’aube pour notre premier petit café de la journée. Jacques décide d’aller voir si sa poule va bien. Il fait encore nuit. A force de psychoter, j’en suis arrivée à imaginer que le voleur de poules pouvait avoir deux jambes et non quatre pattes, et j’ai eu peur que Jacques se fasse agresser.

« Bon ben on n’a plus de poule ! »

J’ai cru qu’il blaguait.

« Et là c’est bien une bête, elle a laissé des plumes ! »

.

Le café a un petit goût amer. C’est vraiment trop bête.

.

Fin de l’histoire

.

🐔🐓🐔🐓🐔

.

Maintenant, il nous faut décider si nous sécurisons encore plus le poulailler et rachetons des poules. Les avantages sont nombreux : les bons cocos frais, l’élimination de pas mal de déchets ménagers, l’animation dans le jardin, le plaisir de Clarisse d’aller porter à manger aux poules, …

Ou alors nous arrêtons tout.

.

A bientôt

Catherine

Pensées pour le Liban

🇱🇧

Cet article, publié dans , est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le mystère des poules

  1. noellebrode dit :

    Ce n’est pas drôle tout cela !
    Clarisse va être déçue!
    Bises

    J'aime

  2. MissParker dit :

    Cc Catherine… mon mari pense à un rapace et suggère l’installation d’une caméra de surveillance !
    Ce serait dommage de vous passer de poules et d’oeufs frais… sans compter la déception de Clarisse.
    Douce journée, bisous, gros câlins à Mika

    J'aime

  3. claire93 dit :

    oh là! quatre poules en moins en quasi 4 jours . . . à ta place j’attendrais pour mener un plus plus l’enquête avant d’en racheter.

    J'aime

  4. Moi je n’ai pas d’avis…. mais Grrrr.

    J'aime

  5. Rea dit :

    C’est vraiment lamentable de volé des poules tout est bon

    J'aime

  6. mamily dit :

    Je vote pour de nouvelles poules …. avec un toit en grillage sur le poulailler … Toujours des mystères quand on vit en maison-jardin … Elle n’est pas dans la piscine ??? un coup de la canicule.. bisous.

    J'aime

  7. Jeandelachauvinière dit :

    Les suspects : chat errant, renard , fouine
    enlève la fouine elle ne fait que saigner la poule
    enlève le renard à condition que ton grillage d’enclos soit bien enterré et le fond grillagé
    pour moi le coupable est un chat errant il sait monter sur beaucoup de grillages , sait se cacher
    solution agrandir l’enclos grillager le haut mailles fines met une dinde avec les poules c’est un vrai flic de basse cour qui arrête les buses et dort toujours d’un oeil sur son domaine , les oies aussi et les voisins vont vite te dire qu’il y a du bruit

    J'aime

  8. Sistersmine dit :

    I also keep three hens and enjoy the entertainment and fresh eggs. I would try a camera to see what is happening. Wish you all the best.

    J'aime

  9. Ping : Cocottes | 1, 2, 3 … Catherine !

  10. francefougere dit :

    Bonjour – merci pur ton abonnement à mon blog. 🙂
    C’est désolant pour tes poules et quand même inquiétant.
    As-tu trouvé ?
    Mes parents ont eu un poulailler dans  » le fond de jardin « , jusqu’à ce que le gentil caniche de la maison décide qu’il ne supportait plus les  » poulets-dindes  » ( des poules au cou sans plumes ). Il a creusé sous le grillage et les a apportées bien mal en point sur le perron. Il n’a jamais touché aux autres.
    Je t’envoie mes amitiés – bonne semaine

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s