Clarisse va retourner à l’école

Je garderai dans mon carnet à spirale
Tout mon bonheur en lettres capitales
À l’encre bleue aux vertus sympathiques
Sous des collages à la gomme arabique

Clarisse retourne à l’école lundi prochain. C’est Emmanuel Macron qui l’a dit dimanche soir : tous les enfants doivent reprendre le chemin de leur classe sans exception, et adieu la distanciation sociale et les gestes barrières !

Youpi pour Clarisse qui a besoin de retrouver le contact avec ses copains et son maître.

Et youpi pour nous surtout !

Clarisse et Véronique sont arrivées pour confiner avec nous dès que le médecin m’a déclarée guérie.

C’était

il y a une éternité, un siècle, il y a un an

C’était le 10 avril dernier.

.

Véronique faisait du télétravail ici et, je ne me souviens plus quand exactement, on lui a annoncé qu’il fallait partager ses jours d’activité entre agence et télétravail. Notre vie s’en est trouvée une fois de plus chamboulée : un jour je suis là, l’autre non, puis re-là, puis re-non. Nous en sommes arrivés à compter en dodos comme Clarisse. Je sais que les deux derniers week-ends, elles les ont passés chez elles.

Pour nous c’est perturbant ; ça l’est encore plus pour Clarisse qui nous fait crise sur crise, paradoxalement surtout quand sa mère est là. Parce qu’elle n’arrive pas à comprendre que quand sa mère est là, elle est en fait au boulot et il ne faut pas la déranger.

Les premières semaines, Clarisse se prêtait de bonne grâce aux travaux préparés par le maître et transmis par mail. Mais dès quelle a su écrire CLARISSE sans modèle, elle a râlé, négocié, boudé chaque fois qu’on lui présentait un petit exercice. Nous nous sommes beaucoup disputées, moi ayant raison, elle ne voulant pas avoir tort, Papy ne se mouillant pas et maman soit absente soit dans le bureau.

Aujourd’hui

.

Et en plus, comme si c’était fait exprès, le temps s’est complètement détraqué. De chaleur estivale, on est revenu à temps de Toussaint. Finies les baignades. Et pour jouer dehors, il a fallu viser entre les averses. Pas drôle quand on a quatre ans.

Bon, une fois, une fois seulement, j’ai mis Clarisse à la peinture. Mamie maso ! Elle a à moitié vidé les tubes de peinture acrylique dans la palette, superposant une dizaine de couches de couleur sur sa petite toile. Il y en avait de partout, vraiment de partout. Finalement, son œuvre d’art, terminée avec un pochoir, est plutôt réussie, non ?

.

En tout cas, merci Monsieur Macron d’avoir imposé le retour à l’école pour lundi prochain. Néanmoins, si je peux me permettre, j’ai entendu dire que le virus était à nouveau plus actif en Chine , au Portugal et en Allemagne. Est-ce que ça vaut le coup de remettre les petits à l’école pour deux semaines ? Des épidémiologistes disent que cette décision est plus économique que sanitaire. Voilà que je vais me remettre à flipper et à m’inquiéter pour ma petite Clarisse d’amour.

.

.

A bientôt !

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Clarisse va retourner à l’école

  1. Piroshka dit :

    Un très bon ressenti de cette période ! Pas facile les jeunes enfants …..Mais cette période renforcera les ,liens .

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s